Ouvrir la carte

Secteur agricole

La MRC de Roussillon compte 27 110 hectares en zone agricole, tel que décrété par le gouvernement du Québec, ce qui représente 73 % de son territoire et 12,3 % de la zone agricole de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Ces terres riches et de très bonne qualité sont propices aux activités agricoles. La MRC accueille 11 % des fermes et 15 % des superficies cultivées de la CMM.

Le territoire agricole de Roussillon et ses activités

Découvrez le territoire agricole et ses activités à travers les six capsules vidéos ci-dessous.

Plan de développement de la zone agricole (PDZA)

La MRC de Roussillon a adopté son nouveau Plan de développement de la zone agricole en 2019 en étroite collaboration avec le milieu agricole, les institutions locales et gouvernementales. Ce document est un outil de planification stratégique visant à mettre en valeur la zone agricole tout en favorisant le développement durable des activités agricoles et agroalimentaires. Il est réalisé en concertation avec les acteurs du milieu.

Son contenu repose sur les caractéristiques territoriales de la MRC de Roussillon. Il vise à identifie les opportunités et à proposer un plan d’action contribuant au développement de l’agriculture sur le territoire.

PDZA – version complète
PDZA – résumé

La vision

En 2030, l’agriculture de Roussillon sera reconnue comme une force économique innovante et diversifiée, où la cohabitation entre les milieux urbains et ruraux sera intégrée favorablement au développement.

Le secteur agricole sera valorisé par le dynamisme de ses agriculteurs et de sa relève engagée, qui a su tirer profit des conditions économiques distinctives, en harmonie avec les enjeux environnementaux et sociaux du territoire.

Les nombreux potentiels de développement seront inspirés par l’ensemble de la collectivité qui aura à cœur le rapprochement des communautés et la pérennité du milieu.

Îlots déstructurés en zone agricole

Un îlot déstructuré de la zone agricole est un secteur de faible superficie, bien délimité dans l’espace et déjà occupé majoritairement par des usages non agricoles. En vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, la MRC de Roussillon a effectué une demande à portée collective à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) pour permettre de nouvelles utilisations résidentielles en zone agricole. Le 28 octobre 2011, la CPTAQ a rendu sa décision (numéro 368808) relative aux îlots déstructurés identifiés dans la demande à portée collective de la MRC de Roussillon. Elle concerne le territoire des municipalités de La Prairie, Saint-Constant, Saint-Isidore, Saint-Mathieu et Saint-Philippe où il est dorénavant possible de construire une résidence, sous certaines conditions, et ce, sans faire une demande d’autorisation à la CPTAQ.

Pour toute demande, vous devez vous adresser à la municipalité concernée puisque c’est cette dernière qui gère actuellement les demandes de construction, de lotissement ou de vente d’un terrain à l’intérieur d’un îlot déstructuré.

En savoir plus sur les opportunités de développement en matière d’agriculture et d’agroalimentaire.

Haut de page