Ouvrir la carte

Actualités

Roussillon lance son deuxième PDZA

MRC de Roussillon
Publié le 21 juin 2019

C’est à Saint-Isidore, en plein cœur du territoire agricole, que la MRC de Roussillon a lancé la deuxième mouture de son plan de développement de la zone agricole (PDZA).

Avec 73 % de son territoire en milieu agricole, ce plan de développement de la zone agricole revêt une importance toute particulière pour la région. « Cet outil de planification stratégique permettra aux 11 municipalités de notre MRC de mettre de l’avant des actions concrètes qui favoriseront le développement durable des activités agricoles et agroalimentaires », relate monsieur Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant. « Le développement du secteur agricole constitue un levier de croissance économique, sociale et durable, au même titre que l’ensemble des autres secteurs d’activités de nos municipalités. Nous nous devons de miser sur nos atouts et nos forces dans Roussillon ! », complète-t-il.

Démarche régionale effectuée sous le signe de l’échange et de la mise en commun
La vaste démarche de révision, qui s’est déroulée sur près de 18 mois, a permis d’élaborer un plan d’action exhaustif, dont certains moyens d’action sont déjà en œuvre, à titre d’exemples :  une chargée de projet au développement agroalimentaire a été embauchée de façon permanente; la MRC est partie prenante d’une campagne de sensibilisation à la cohabitation harmonieuse des zones urbaines et rurales qui sera déployée dans toute la Montérégie au cours de la prochaine année; par sa collaboration avec des partenaires comme la Communauté métropolitaine de Montréal, la MRC a adhéré au projet de l’ARTERRE visant à mettre en relation des aspirants agriculteurs avec des propriétaires-cédants.

« C’est grâce au travail assidu de tout un chacun que nous avons pu en arriver à ce résultat. Nous souhaitons ardemment que l’esprit de collaboration né au cours de la démarche se poursuive dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action afin que nous atteignions nos ambitieux objectifs au bénéfice de la zone agricole et du secteur agroalimentaire de Roussillon », explique madame Lise Poissant, mairesse de Saint-Mathieu et présidente du comité de pilotage du PDZA. « Au cours des cinq prochaines années, notre région mettra les efforts afin de valoriser et de mettre en valeur cette richesse régionale », termine madame Poissant.

Plus de 300 personnes se sont impliquées, de près ou de loin, aux différentes étapes de cette démarche de concertation ayant été rendue possible par l’apport financier et technique du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation(MAPAQ), ainsi que par l’étroite collaboration de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Roussillon.

Photo : Les signataires de la déclaration d’engagement du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC de Roussillon. De gauche à droite : monsieur Jean-Yves Cécyre, président du Syndicat local UPA Roussillon, monsieur Félix Blackburn, directeur général de la SCABRIC, monsieur Claude Lapointe, 2e vice-président UPA Montérégie, madame Lise Poissant, mairesse de Saint-Mathieu et présidente du comité de pilotage du PDZA, monsieur Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant, madame France Nadine Forget, directrice régionale MAPAQ, monsieur Nicolas Froger, chef d’équipe au service d’aménagement métropolitain de la CMM et madame Isabelle Duquette, directrice, Réseau Agriconseils Montérégie.

Haut de page