mrc Ouvrir le menu
Ouvrir la carte Ouvrir la carte

Actualités

Révision du Plan de développement de la zone agricole

Agriculture et agroalimentaire
Publié le 11 janvier 2018

La MRC de Roussillon mobilise le milieu en vue de réviser son Plan de développement de la zone agricole (PDZA)

En décembre dernier, la MRC de Roussillon a amorcé les travaux en vue de mettre sur pied un second Plan de développement de la zone agricole (PDZA).

« Cette révision du PDZA permettra de consolider certains acquis et de mobiliser les différents intervenants du milieu dans le but de se doter d’une vision claire de ce que nous voulons faire ensemble pour valoriser la zone agricole de Roussillon et mettre en place des actions innovantes, explique Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant. Le travail collaboratif des acteurs du milieu jusqu’à l’apport des consommateurs nous permettra de créer un espace de réflexion commun axé sur la concertation pour la mise en valeur de 73 % de notre territoire qui se retrouve en zone rurale », complète monsieur Boyer.

Cette démarche de mise sur pied du PDZA s’inscrit dans la volonté du Conseil des maires de Roussillon d’assurer le déploiement de stratégies pour contribuer au développement de la région. De plus, l’embauche en mars 2017 de Marie-Eve Jacques Turcotte, une ressource entièrement consacrée au codéveloppement agricole, s’ajoute à l’atteinte de ces objectifs. Madame Jacques Turcotte verra aux démarches de planification réalisées pour la MRC de Roussillon, et tout particulièrement pour le PDZA et le volet agroalimentaire. « Au cours de l’année, nous comptons effectuer un état de la situation et travailler sur les possibilités de développement pour le secteur agroalimentaire, en toute collaboration avec le milieu qui semble déjà prêt à cet exercice », lance-t-elle.

L’élaboration de ce PDZA est rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Elle est également réalisée grâce à l’accompagnement technique de l’Union des producteurs agricoles de Roussillon et de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

« En collaborant avec le milieu municipal, l’UPA désire avant tout protéger les activités agricoles et assurer une cohabitation harmonieuse. Roussillon compte près de 190 fermes sur son territoire. Ce secteur de l’économie est incontournable. Ensemble, nous pouvons dès maintenant valoriser notre agriculture et préparer l’avenir pour les prochaines générations », a mentionné Manon Josée D’Auteuil, productrice de chèvres de Saint-Philippe et représentante du Syndicat local de l’UPA Roussillon.

Pour toute information supplémentaire au sujet de la démarche du PDZA, visitez la page Secteur agricole.

Sur la photo, les membres du comité de pilotage et du comité de travail

1re rangée (de gauche à droite) : Alicia Patry, conseillère syndicale à l’aménagement du Syndicat local de l’UPA de Roussillon, Caroline Tardif, productrice agricole Ruban Bleu, Pierre Desrosiers, directeur, Réseau Agriconseils Montérégie-Ouest, Jean-Philippe Loiselle Paquette, coordonnateur à l’aménagement du territoire à la MRC de Roussillon, Lise Michaud, mairesse de Mercier, Lise Poissant, mairesse de Saint-Mathieu, Jean-Guy Villeneuve, membre du CCA de la MRC de Roussillon, Genevieve Audet, agente à l’environnement, SCABRIC, Marie-Eve Jacques Turcotte, coordonnatrice, codéveloppement agricole et agroalimentaire à la MRC de Roussillon et Mélanie Cloutier, coordonnatrice aux communications à la MRC de Roussillon.

2e rangée (de gauche à droite) : Vincent Robillard, conseiller en recherche – Aménagement, CMM, Mélissa Normandin, conseillère en aménagement et développement rural, MAPAQ, Sylvain Payant, maire de Saint-Isidore, Claude Lapointe, représentant de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, Marcel Desgroseillers, producteur agricole Domaine La Branche, Manon Josée D’Auteuil, productrice de chèvres à Saint-Philippe et représentante du syndicat local de l’UPA Roussillon, Julie Robert, conseillère à l’aménagement, Fédération de l’UPA de la Montérégie, Samuel Comtois, agronome, directeur adjoint de Pleine-Terre, Félix Blackburn, directeur général, SCABRIC, Pierre Laprise, chargé de projet, cours d’eau à la MRC de Roussillon et Éric de la Sablonnière, directeur codéveloppement économique et aménagement du territoire à la MRC de Roussillon.